Voitures éligibles prime conversion 2019

* Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

364 autos

Occasion Prime à la conversion

Sur le site Maurelauto, vous pouvez identifier rapidement les véhicules éligibles à la prime à la conversion grâce à cette icone. La liste sur laquelle vous êtes est une sélection de nos 364 véhicules actuellement éligibles selon le barème en vigueur au 17/09/2019.

Mais la prime à la conversion c'est quoi ? C'est un dispositif d'aide à l'achat, mis en place en France depuis avril 2015 et reconduite ensuite en 2016, 2017 et 2018. En 2019, plus précisément depuis le 1er août, elle a été modifiée : le nombre de véhicules éligibles est réduit, tout comme les foyers pouvant y prétendre. La Prime à la conversion a été victime de son succès et le gouvernement a décidé de réduire la voilure en conséquence.

Pour prétendre bénéficier du dispositif, il faut remplir les critères sur deux points : le véhicule qui est détruit et celui qui est acheté. Maurelauto vous donne plus de précisions.

Le véhicule à détruire

La voiture dont on se sépare doit remplir certains critères. Elle doit être mise au rebu auprès d'un centre de véhicules hors d'usage (VHU) agréé et doit présenter les caractéristiques suivantes :

  • Moteur essence ou diesel
  • Date d'immatriculation :
    • si c'est une essence, la voiture doit avoir été immatriculée avant 1997
    • si c'est un diesel cela dépend de vos revenus. Les revenus les plus modestes (Revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 €), la voiture doit avoir été immatriculée avant 2006. Les revenus plus élevés (Revenu fiscal de référence par part supérieur à 13 489 €) peuvent détruire un véhicule immatriculé avant 2001

D'autres critères sont à prendre en compte :

  • le propriétaire doit posséder la voiture depuis au moins 1 an
  • il doit s'agir d'une série normale ou définitive
  • la voiture ne pas être gagée
  • ne pas être considéré comme un véhicule endommagé par un expert
  • être assuré
  • Le véhicule acheté

    Les règles ont changé au premier août 2019. De façon générale, il peut s'agir d'une voiture, une camionnette, un véhicule 2 ou 3 roues à moteur, voire un quadricyle à moteur. L'acheteur s'engage à ne pas revendre la voiture dans les 6 mois suivant l'achat, et pas avant d'avoir parcouru 6000 km (ces conditions varient pour un véhicule à deux ou trois roues moteur, ou quadricycle à moteur).

    Ensuite, pour bénéficier des aides de la prime à la conversion, la nouvelle voiture doit se ranger dans certains cadres :

    • Avoir un prix de vente inférieur à 60 000 euros
    • Avoir un taux d'émission de CO2 inférieur à 116 g/km et être classé Crit'Air 1 ou 2. Avec une subtilité pas négligeable pour les Crit'air 2 : la voiture doit être neuve et immatriculée après le 1er septembre 2019. Cette précision exclut de fait tous les véhicules diesel d'occasion

    La très grande majorité des véhicules électriques, hybrides, hybrides rechargeables sont éligibles au dispositif.

    Consulter les annonces

    Le montant de l'aide

    Le montant de l'aide liée à la prime à la conversion est variable selon le type de véhicule acheté mais aussi en fonction des revenus du foyer qui achète la voiture. Il peut monter jusqu'à 5000 euros. Le barème officiel est relativement complexe. Le gouvernement met à disposition un simulateur prime conversion permettant d'y voir plus clair et de savoir si on est éligible ou non.